web analytics

«

»

Pourquoi une cour non bitumée?

Une étude réalisée selon un protocole scientifique parfaitement rigoureux.

Il s’agit du travail mené par le suédois Grahn et son équipe en 1997.

Deux crèches ont été étudiées pendant 1 an. L’une avait un extérieur classique (sol plat et lisse, gazon, aires de jeux bien délimitées, un parterre de fleurs, etc. Bref, comme la plupart des cours de nos écoles maternelles). L’autre avait un espace extérieur qui avait été conçu pour permettre aux enfants d’être au plus proche de la nature (jardin sauvage, grands arbres, rochers, bosquet, sol irrégulier, grande surface de sable, balançoires, cordes). Les deux crèches étaient comparables sur tous les autres points (surface du terrain, nombre d’enfant, catégories socio-professionnelles, réputation, etc.)

Les enfants avaient entre 3 et 7 ans. On a étudié leurs compétences dans de nombreux domaines de développement.

Eh bien vous savez quoi? Les enfants fréquentant la crèche « naturelle » avaient de meilleurs résultats aux tests dans TOUS les domaines de développement.

Par exemple, ces enfants:

  • arrivaient mieux à se concentrer
  • étaient plus agiles
  • étaient moins souvent absents pour cause de maladie
  • étaient plus créatifs dans leurs jeux
  • arrivaient mieux à résoudre les conflits
  • étaient moins distraits
  • étaient plus à l’écoute
  • coupaient moins la parole
  • avaient moins d’accidents
  • semblaient moins agités…

Rien que ça! Et par le simple fait de passer du temps chaque jour dans un espace de jeu varié et empreint de nature. Voilà qui peut laisser songeur…

source: site :eveil et nature / la cour d’école