web analytics

Presse Décembre 2017

Merci à la ville de Questembert pour ce petit article sur l’école dans le dernier bulletin municipal.

Trugarez Kêr Kistreberzh evit ar pennad-skrid er gazetenn ti-kêr diwezhañ.

 

Portes Ouvertes Février 2018

Si vous souhaitez nous rencontrer et discuter avec des parents d’élèves ou l’équipe enseignante de la pédagogie de Diwan, nous organisons des portes ouvertes le vendredi 9 février de 9h à 18h et le Samedi matin de 10h à 12h.

Vous pouvez également prendre avec Fabien Lecuyer au 02 97 26 55 38

ou avec l’AEP via le mail : aep-skol@diwankistreberzh.bzh

À bientôt !

 

 

 

Vidéos de l’école Diwan de Naoned/Nantes

L’école Diwan de Naoned/Nantes a publié deux vidéos sur l’importance et le choix d’inscrire son enfant dans une école Diwan, si vous êtes de futurs parents (d’élèves), et que vous hésitez encore alors regardez ces vidéos pour vous faire un point de vue.

 

Le bilinguisme stimule-t-il l’intelligence?

Tout enfant est capable, dans un contexte propice, d’assimiler simultanément plusieurs langues avec des effets bénéfiques désormais prouvés! L’apprentissage d’une seconde langue induit en effet des changements structuraux au niveau du cerveau. Des travaux d’Andrea Mechelli, du Welcome Department of Imaging Neuroscience de Londres (2004), et de Pasquale Della Rosa, Docteur en psychologie à Genève (2003), ont montré une augmentation de la matière grise et de la matière blanche dans les régions impliquées dans le traitement du langage. Résultat, de plus grandes capacités d’abstractions, des compétences de traitement de l’information plus affinées (perceptions plus vastes et plus fines, capacité d’écoute, d’attention, de vigilence) et plus d’adaptabilité, de créativité et de fléxibilité cognitive. Sans oublier des bénéfices linguistiques, notamment plus de capacité métalinguistiques (réflexion sur les langues et comparaison du fonctionnement des langues) et de traduction. Enfin, des bénéfices culturels, puisqu’une langue est porteuse d’une autre manière de découper le réel ; elle transmet des valeurs différentes, ce qui permet une ouverture aux autres, à d’autres manières de penser le monde.

SYLVIA TOPOUZKHANIAN, ORTHOPHONISTE ET DOCTEUR EN SCIENCES DU LANGAGE.

nouveau bureau de l’association

De gauche à droite: Lionel Christien (vice-président), Laure Boulay (trésorière), Laeticia Lecuyer (secrétaire), Gaël Le Rallic (ancien président), Delphine Jeannin (présidente), Jeremy Robin (vice-secrétaire) et Marion Chapel (vice trésorière, absente sur la photo)

Delphine Jeannin est la nouvelle présidente de l’Association d’éducation populaire (AEP) de l’école Diwan à Questembert. En effet, Gaël Le Rallic, l’un des fondateurs de l’école Diwan à Questembert en 2000, président de l’Association d’éducation populaire (AEP) de l’école de 2004 à 2010 et de 2013 à 2017, passe la main à une nouvelle équipe de parents motivés. Le bureau s’est réuni, samedi, pour élire, entre autres, le nouveau bureau. Ont été à l’ordre du jour également le projet d’aménagement de la cour d’école, l’étude sur l’économie d’énergie avec l’installation d’une régulation du chauffage et la pose d’un bardage bois pour améliorer l’isolation et l’esthétique des bâtiments et la formation du personnel Atsem. Le nouveau bureau est composé de Delphine Jeannin, présidente ; Lionel Christien, vice-président ; Laure Boulay, trésorière ; Marion Chapel, vice-trésorière ; Laeticia Lecuyer, secrétaire et Jérémy Robin, vice-secrétaire. Ces projets sont financés en majorité par le comité de soutien Andon, qui organise avec l’aide des parents de nombreuses manifestations tout au long de l’année (kig ha farz le 5 novembre 2017 à Molac, Kan ar Bobl le 17 mars 2018 à Questembert, course Ar Redadeg le 8 mai 2018, vide grenier le 3 juin 2018 à Questembert, etc.). Ainsi que la réalisation de deux projets pour le concours calendrier Diwan 2019.