web analytics

Le bilinguisme stimule-t-il l’intelligence?

Tout enfant est capable, dans un contexte propice, d’assimiler simultanément plusieurs langues avec des effets bénéfiques désormais prouvés! L’apprentissage d’une seconde langue induit en effet des changements structuraux au niveau du cerveau. Des travaux d’Andrea Mechelli, du Welcome Department of Imaging Neuroscience de Londres (2004), et de Pasquale Della Rosa, Docteur en psychologie à Genève (2003), ont montré une augmentation de la matière grise et de la matière blanche dans les régions impliquées dans le traitement du langage. Résultat, de plus grandes capacités d’abstractions, des compétences de traitement de l’information plus affinées (perceptions plus vastes et plus fines, capacité d’écoute, d’attention, de vigilence) et plus d’adaptabilité, de créativité et de fléxibilité cognitive. Sans oublier des bénéfices linguistiques, notamment plus de capacité métalinguistiques (réflexion sur les langues et comparaison du fonctionnement des langues) et de traduction. Enfin, des bénéfices culturels, puisqu’une langue est porteuse d’une autre manière de découper le réel ; elle transmet des valeurs différentes, ce qui permet une ouverture aux autres, à d’autres manières de penser le monde.

SYLVIA TOPOUZKHANIAN, ORTHOPHONISTE ET DOCTEUR EN SCIENCES DU LANGAGE.