“Les langues, ça ne fonctionne pas comme les vases communicants. Les langues ne sont jamais en concurrence. Plus on apprend et plus cela facilite l’apprentissage de nouvelles langues. Il y a un effet cumulatif.L’apprentissage d’une langue ne nuit pas à l’apprentissage d’une autre langue, c’est tout le contraire”

Pourquoi la langue bretonne

La langue bretonne constitue un élément majeur de la culture en Bretagne (radio, télévision, presse, édition, littérature, histoire, musique, noms de lieu, de famille…). C’est une belle motivation que de contribuer à pérenniser une culture à l’identité si marquée et dont l’originalité est reconnue de tous . Aujourd’hui, l’apprentissage du breton à l’école permet à l’enfant de parler, d’écrire et de vivre la langue afin de bien comprendre la pluralité et l’originalité de la culture bretonne, et ainsi de mieux en tirer profit.

Dans chaque langue, il y a des concepts intellectuels différents qui sont une richesse pour le jeune enfant et le futur adulte.

Par ailleurs, un enseignant qui est attaché à l’existence de sa langue présente une capacité de motivation  qui favorise la transmission.

Quel est l’intérêt d’un enseignement bilingue précoce dès la crèche et en maternelle ?

À cette période, l’enfant a toutes les conditions requises pour acquérir une deuxième langue. C’est l’âge du langage, lequel se construit tout aussi aisément avec une seule langue qu’avec deux. Entre 0 et 4 ans l’enfant dispose d’une capacité neuronale maximale. Celle-ci persiste jusqu’à l’âge de 7 ans. Tous les apprentissages ultérieurs transiteront par l’équipement neuronal déjà existant et construit durant la « petite » enfance.

Pourquoi mon enfant a-t-il intérêt à entrer en maternelle bilingue dès son plus jeune âge ?

Très jeune, il va construire des apprentissages langagiers et linguistiques simultanément en français et en basque sans appréhension et sans a priori pour comprendre et s’exprimer dans deux langues, quelle que soit sa (ou ses) langue maternelle. Son « oreille »est amenée à ne pas s’habituer uniquement à une seule langue. Ainsi, son écoute se diversifie. Les linguistes, s’appuyant sur les neurosciences, préconisent l’apprentissage bilingue précoce et démontrent qu’il favorise l’acquisition d’autres langues.