Cours de breton pour adultes à Questembert : un troisième niveau, un projet de groupe de conversation, des filières scolaires en développement et une attente de politique linguistique locale

Les cours de breton pour adultes ont repris les mardis soir depuis fin septembre à Questembert, avec l’ouverture d’un troisième niveau cette année.

Il sont organisés par Andon, association œuvrant pour la culture bretonne, les langues bretonne et gallèse en pays de Questembert. Les cours débutants et continuants 1 sont assurés par Lena Kerneur à la salle Belmont, et le cours continuant 2 est assuré salle Alan Meur par Anne-Claire Quiviger, animatrice à Ti ar vro Bro Gwened / la maison de la culture bretonne du pays de Vannes. L’ensemble des cours regroupent plus de 25 personnes. Les cours s’appuient sur la méthode Oulpan qui vise à permettre de parler breton rapidement tout en ayant des bases du breton écrit. Les apprenants motivés peuvent attester de leur niveau en passant le DCL, diplôme officiel de maîtrise d’une langue. Ils peuvent aussi s’ils le souhaitent compléter par des mini stages en immersion organisés l’été notamment ou par des formations longues (Vannes).

Les apprenants viennent pour diverses motivations : renouer avec une langue familiale, mieux connaître une facette de la Bretagne, suivre leurs enfants scolarisés dans l’une des filières français-breton, faire revivre le breton dans notre secteur, découvrir des langues, travailler en breton avec les enfants…

Andon projette de lancer prochainement des séances de conversation en breton chaque mois pour ceux ayant des bases ou qui veulent le partager.

Depuis septembre, avec l’ouverture d’une classe bilingue publique, le breton est présent dans les 3 écoles de Questembert (Notre Dame depuis 2016, Diwan crée en 2000 et Beausoleil). Avec les 3 filières bilingues, les collégiens et lycéens Diwan (qui vont à Vannes et Carhaix), les étudiants, les apprenants adultes… ce sont plus de 160 questembertois qui apprennent du breton ou en breton.

L’enquête socio linguistique commandée par le conseil régional l’an dernier a montré l’attente des bretons envers une présence plus importante des langues de Bretagne (73% plus de breton à l’école, 55% plus d’émissions en breton à la radio et à la télévision, 32% favorables au gallo dans les écoles,…).

Pour Andon comme d’autres acteurs culturels, nous estimons que la communauté de communes et les municipalités du pays de Questembert doivent s’engager dans une politique linguistique bretonne dans divers domaines : enfance jeunesse, culture, signalétique,…

renseignement : Thierry Jolivet (vice président de l’association Andon) : 06 24 93 61 34